J’ai testé pour vous…voir une magnétiseuse !

Il y a plus d’un an, j’ai commencé à subir « les humeurs » de mon nerf crural. Après avoir essayé sans succès la médecine traditionnelle, j’ai décidé de tester (pour vous 😉 une magnétiseuse.
Le rendez-vous est pris vendredi à 16h15.
Vendredi 16h12, j’entre dans la salle d’attente. 3 personnes sont assises. Il va y avoir de l’attente. Aucune différence avec les autres médecins.
Une jolie blonde arrive.
– Mademoiselle Tupp ?
– Heu oui…-Je regarde autour de moi, gênée
– Suivez moi.
Je retire. La magnétiseuse est ponctuelle.
– Vous êtes déjà allée voir un magnétiseur ?
– Non. C’est ma première fois.
– Très bien. Une séance dure à peu près 45mn. Retirez vos chaussures, ceinture, bijoux,…gardez votre tee-shirt et votre pantalon. Allongez vous sur le dos et détendez-vous, je vais travailler sur votre corps éthérique pour faire passer la douleur.
– Mon corps étherique ?
– Oui. Il se situe à 10/15 cm de votre corps. C’est « le canevas énergétique » sur lequel est construit votre corps physique. Il protège votre corps et mémorise son histoire. Je vais travailler dessus pour faire circuler vos énergies et tout remettre en place. Il m’arrivera parfois de poser mes mains…A priori sur vos chevilles, en bas du dos et sur vos épaules et le reste du temps je le survolerais. Comme je vais faire circuler votre énergie, ça risque de solliciter votre nerf et il est possible qu’il vous fasse mal.
– Vous auriez de la chance d’arriver à le solliciter car il y a 15 jours j’ai vu un neuro-chirurgien qui a voulu lui aussi le « solliciter »…sans succès ! Ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayé ! Il m’a mise en position prière, m’a tapoté les genoux, fait me lever, me baisser,…Rien. – Non, je ne suis pas sceptique 😉
Elle sourit.
Je m’allonge.
– Vous avez le bassin étroit … et de travers, c’est impressionnant. Vous n’avez pas mal au dos ?
– Non, c’est vous qui êtes impressionnante de voir ça à l’oeil nu. Vous êtes la première à me le dire ! Etroit c’est dommage, je n’aurais pas été choisi pour femme dans certaines tribus !
Elle rit.
– Heureusement que vous ne vivez pas dans une tribu alors 😉 Gardez vos bras le long du corps, fermez les yeux et détendez-vous.
Fermer les yeux ? Me détendre ? Je vais vivre une expérience paranormale ! Je veux voir !!!!
– Vous êtes inquiète ?
– Non. Curieuse. Je peux vous regarder ?
– Bien sûr. Vous pouvez même me parler.
Wahou !!! Dire que moi si je fais quelque chose et qu’on me parle en même temps…soit je fais des bêtises, soit je dis des bêtises mais mon corps et mon esprit ne peuvent pas faire des choses dissociées ! D’ailleurs je devrais essayer de voir quelqu’un…je pourrais peut-être être déclarée handicapée à 10% ? 20% ?…A moi les places de parking… et les places dans le métro et les queues évitées aux caisses !!!! Ouiiiii ! Plus besoin de me mettre un coussin sous le tee-shirt !
– Mademoiselle, vous semblez…préoccupée ?
– Ah oui, pardon…Je me détends….
Elle passe ses mains à quelques centimètres sous mes pieds, un peu comme si elle me les grattait.
Je ris.
– Vous sentez quelque chose ?
Je ris de plus belle. Comme si j’allais sentir quelque chose sans qu’elle me touche !
– Non. Mais l’idée que vous me fassiez des guili à distance me fait rire.
– Comment vous êtes vous fait mal ?
– Je suis assez maladroite, c’est un peu ridicule…
– Dites moi sinon votre corps me le dira.
– Vraiment ?
– Oui.
– J’ai glissé d’un balcon d’un étage et hop, sur les fesses.
– Glissé d’un balcon ? Ce n’est pas commun. Il n’y avait pas de rambarde ?
– Je l’ai enjambé et c’est après que j’ai glissé…
– D’accord. Je ne poserais pas d’autres questions sur ce sujet. Vous avez mal au coccyx ?
– Non et mon nerf crural a mis quasiment un an à me faire mal.
Elle passe ses mains au-dessus de ma poitrine jusqu’à mon sexe.
-Hummm…ahhhh..
Elle me regarde surprise.
-Non, non, allez y, continuez, pardon… (Note pour plus tard, mimer que ses caresses virtuelles me font de l’effet n’est pas une bonne idée)
– Effectivement, votre coccyx a eu mal et votre colonne aussi.
Elle continue à passer ses mains. Ma jambe commence à fourmiller avant de me brûler.
Je souris. Sans me toucher elle parvient à faire réagir mon nerf.
Elle passe ses mains sur mon ventre.
– Vous êtes plutôt…
Constipée ? Oui !
– ça ne va pas durer.
Dans les minutes qui suivent, mon ventre se met à gargouiller.
– Oups ! Pardon.
– ça se remet en place, c’est tout.
– Je ne suis pas sûre de ne plus vouloir être constipée…
– Pardon ?
– Oui, c’est plutôt pratique
– D’être constipée ?
– Oui ! Pas de problèmes de… moments inopportuns, de bruits, d’odeurs,…Je ne suis pas « dirigée » par mon corps.
Elle me regarde coi.
– Je suis désolée. Je ne peux plus faire machine arrière…Votre transit va fonctionner correctement dorénavant.
– Si jamais…je tombe dans l’autre extrême, je reviens et je porte plainte.
– Normalement. Vous fonctionnerez juste normalement.
(A mon grand dam, elle disait vrai. Je vais aux toilettes dorénavant une fois tous les deux jours maximum, mon ventre ne me fait plus mal…Je ne suis plus une princesse).
Elle continue de survoler mon corps avec ses mains.
– Et vous faites ça parce que vous avez…une espèce de don ?
Elle sourit. -C’est ça, j’ai une espèce de don. Je m’en suis rendue compte il y a plus de dix ans. J’étais dans la gestion et puis j’ai découvert que j’étais capable de « soigner les maux », de passer la douleur. C’est une grande responsabilité, c’est assez effrayant.
– Et ça s’apprend ?
– Il faut avoir des prédispositions mais il y a des bases qui s’apprennent. Je travaille sur le corps, sur la représentation de vos organes, de l’énergie qui circule,…Mais ça ne marche pas toujours. Il y a des gens qui ne veulent pas être soignés. Ils ne veulent pas qu’on s’occupe d’eux comme ça, ils veulent rester aux centres des attentions, des plaintes…L’être humain est parfois étrange.
Ses mains tournent autour de ma cuisse. Je sens l’énergie circuler. Je sens de la chaleur. On dirait qu’elle mime d’attraper mes organes, qu’elle les remet à leur place, qu’elle dénoue des choses. Voilà qu’elle me branle la colonne vertébrale! Elle chamboule tout. Mon corps éthérique est réceptif à son toucher. Mes yeux picotent, des larmes coulent. Je ris. Des émotions me submergent. En un instant, je passe du rire aux larmes.
Elle constate, un peu surprise – Vous êtes plutôt réceptive.
– Impression partagée.
– Reprenons rendez-vous dans 15 jours, car il est possible que ça se remette en place tout seul entre temps. Si vous sentez que ça va craquer, bouger,…laissez votre corps faire. Il sait comment se remettre. Détendez-vous. Si les douleurs continuent, revenez dans 15 jours. Généralement il faut entre 1 et 3 séances pour de la cruralgie.
Comment peut elle être aussi sûre ? Mon kiné- osthéo a laissé tomber au bout de 5 séances !
– D’ici là, ménagez vous ! Pas de saut ni de chutes de balcon, pas de danse africaine, pas de krump, pas de brasse canard…c’est peut-être l’occasion d’apprendre le crawl…Et pas de courses en position du lotus ! 🙂
Je suis démasquée ! Ma vie va être tout à fait ordinaire ces quinze prochains jours…

Publicités

On a testé pour vous…se soigner sans médicaments !

soins

Une recette toute simple :
– Rhum chauffé avec de l’eau
– Miel
– Jus de citron
…Il faut quand même avouer que faute de réellement soigner, ça permet au moins de bien rigoler !
Attention au mal de crâne le lendemain quand même 😉

J’ai testé pour vous… un restaurant 100% bio !

Bien que mon corps de rêve (méthode caué pour mon bien être personnel donc chut, on ne dit rien !) puisse vous laisser croire que je mange tout le temps sainement, et bien c’est faux ! Je suis une adepte de la malbouffe avec une addiction certaine pour les repas « bières cacahuètes »…J’ai de bons gênes voilà tout 😉
Donc, j’ai testé pour la première fois avec des amies un restaurant 100% bio, le café … Non, je ne ferais pas de délation ! Sauf si vous le demandez 😉
Restaurant situé près du carreau du temple : Restaurant bobo
Restaurant 100% bio : Restaurant bobio 😉
Comprendre par là, un restaurant qui risque de se la péter !
J’arrive la première à 21h15.
Façade blanche, épurée avec en gros sur une ardoise « Restaurant 100% Bio ». Je pousse la porte.
– Bonjour. Il y a une réservation au nom de Mme tralala pour 21h15.
– Pour ?
– 4
Il me regarde, regarde autour de moi…Sourire gêné.
– Et vous êtes… ?
– A l’heure ! Les autres devraient arriver. Le quart d’heure parisien vous savez.
– On ferme à 22h.
30 minutes pour manger, vous êtes sûrs de ne pas être un « fast food bio » ? 😉
Il continue, gêné.
– Je n’ai pas de réservation à ce nom là.
Regard dans la salle : 4 tables de 4 vides…On devrait pouvoir s’arranger non ? Bien que j’espère secrètement qu’ils aient un certain « standing » de ne prendre QUE sur réservation pour entretenir ce côté « hypo-bobo » et pas « Hippopotamus » mais…
– Aucun problème, suivez moi.
Et merde !
Je m’installe à une table basse. Il m’apporte la carte et précise, comme gage de qualité…ou comme excuse pour sa taille « Elle change tous les jours ». Soyons positive, il parait que plus la carte est courte, plus on a de chances que ce soit bon !

Il est noté…

FORMULE DEJEUNER (12-15H) 19,50€
Plat + Accompagement + Dessert
(Et ben on ne s’embête pas ! Surtout qu’un « accompagement », je n’en ai jamais vu jusqu’à présent ! Et puis, c’est tellement plus original qu’une formule traditionnelle « entrée plat dessert » ! Ils devraient faire ça aussi dans les autres restos ! Exit les entrées et proposer d’un côté viande, poisson et en « accompagnement » frites, salade, haricots verts…Payer plus pour manger moins…ça me fait penser à quelqu’un…;) Ils sont futés quand même ces herbivores ! Et là, où ils sont encore plus malins c’est qu’ils proposent un plat aux légumes ou graines accompagné de légumes ou de graines…Chez nous (les carnivores) ça donnerait « Je vais vous prendre un steack et, bon je suis une dingue aujourd’hui, tant pis pour ma ligne,…avec des haricots verts ! Je ferais attention demain ! »)

Je lis…

ENTREES
Lentilles au tofu – > 6€
Herbes -> 5 €
Graines -> 4 €


PLATS
Farandole de pelouses -> 12€
Pignolage de tomates au four -> 13€
Picorage du chef ->13€

DESSERT
Crumble poire-cannelle 6,5€ (+1€ / FORMULE)
Granola + yaourt de soja 5€
Café gourmand (espresso + 2 madeleines) 5,5€
(Heu…qu’est ce qui est « gourmand » dans la madeleine ?)
Cake graines & épices 4,5€
Trio de madeleine noisette & café 5€
(Ah ! Un dessert expérimental ! Ils arrivent à faire un trio avec une madeleine qui est à deux parfums…Une madeleine triple face ? Le dessert des super-héros végé ?)
Barre crue 3,5€
(Genre Balisto ? Un balisto à 3,5 € ? Ah ! Je reconnais bien là le « bio-bo » 😉)

(Bon alors, des entrées et des plats, il est possible d’en prendre plusieurs mais des « dessert » on ne peut en prendre qu’un…Comme quoi, ils ne sont pas b(i)o -ns pour autant en orthographe 😉

Tout est fait Maison, à base de produits BIO
Au fait… Tous nos ingrédients sont bio.

(Ah les blagues de répétition ! ça marche même sur les menus !)

Et il n’y a pas de blé ni de produit laitier dans notre cuisine !
Galettes de riz sans gluten disponibles sur demande
(Je suis limite excitée là !)

J’ai commandé le pignolage de tomates au four et j’ai eu dans mon assiette :
Une branche de cresson – avec la tige…preuve irréfutable qu’elle venait d’un jardin 😉 -, deux tomates au four – deux tomates lavées et passées une minute au four pour être chaudes -, deux lamelles de poivron et 3 croquettes carottes oignons.
A ceci j’ai ajouté deux verres de vin et un café pour un total de …roulement de tambour…30€ !

Manger bio a été l’expérience culinaire la plus ennuyeuse et onéreuse de ma vie !
Je vous laisse, je vais me faire un Quick’n toast 😉