J’ai testé pour vous…Les Frangines !

J’ai testé pour vous, un peu par hasard et grâce à BilletReduc, la pièce « Les frangines » au théâtre Trévise.

Amis parisiens, vous avez sûrement vu des affiches dans le métro, pour les autres, la voici :

« Les frangines » est une pièce co-écrite par Samantha Benoît et Juliette Arnaud. Juliette Arnaud ? Juliette Arnaud…Bien sûr que ce nom vous est familier ! Juliette Arnaud nous avait déjà amusés avec « Arrête de pleurer Pénélope« , une comédie sur des amies d’enfance qui se retrouvent lors du décès de la tante de l’une d’elle. Pièce d’abord lancée au théâtre puis adaptée en film suite à son succès.
Accessoirement, Juliette Arnaud est aussi connue pour avoir été la petite amie réveillée violemment par Mickael Youn du temps du Morning Live.

Elle revient donc cette année sur les planches avec « Les frangines ». Comme son nom l’indique, cette pièce traite des relations fraternelles et plus particulièrement de la relation entre deux soeurs aujourd’hui adultes, qui confrontent modes de vie, préjugés et vision de leurs vies.
Adèle, la cadette, est mariée, mère de famille en province et l’autre, Gabrielle, est une femme active célibataire à Paris.
Deux choix de vies très différents alors qu’elles sortent toutes les deux du même utérus. C’est un peu cru mais tellement vrai…Combien de fois n’avons nous pas entendu « Ah oui ? C’est ta soeur (ou ton frêre, ça marche aussi) ? Dingue ! Vous ne vous ressemblez pas du tout ! Vous avez vraiment deux caractères hyper différents« …et pourtant… on vient du même endroit, on a eu la même éducation, on nous a inculqué les mêmes valeurs…mais surtout on nous a donné suffisamment confiance en nous pour oser des choix de vie différents susceptibles de nous rendre juste heureux.

La pièce s’ouvre sur l’arrivée d Adèle en pleine nuit chez sa soeur, pourquoi ? « Gabrielleeeeee ! Je sais que tu es là, ouvre moi….J’entends la musique…Je vois la lumière…Très bien. Si tu n’ouvres pas, je chante à tue-tête sur ton palier »
Le ton est donné. Mensonges, cris, rires, tendresse, non-dit, quiproquo sont au programme avec cette pièce rythmée par deux comédiennes talentueuses et complices. Impossible de rester insensible aux « Les Frangines ». Dès la sortie, qu’une seule envie, retrouver immédiatement ses propres frères et soeurs…Ceux qu’on admire, qu’on jalouse, qu’on épaule, qu’on déteste, qu’on ne comprend pas toujours, qu’on respecte, qu’on engueule…mais surtout qu’on aime tendrement (et avec bienveillance) car ils ont été des guides dans nos premiers pas dans « la société » 🙂 Une belle leçon de vie, à voir sans hésitation…et idéalement en famille !
Merci à mes parents de nous avoir fait tous les 4 et merci à Samantha et Juliette de m’avoir rappelé la chance que j’avais d’être issue d’une famille nombreuse:)

Un avant-goût ? C’est ici

Publicités