J’ai testé pour vous…déshabillez mots 2 !

« Déshabillez mots 2« , voici un titre de spectacle surprenant mais qui annonce immédiatement la couleur. Pièce crée sur le principe d’un strip-tease de mots choisis, c’est à dire en révéler le sens et les aborder sous un jour différent. Jour différent car tour à tour ces deux comédiennes talentueuses deviennent les mots et les ponctuations. Elles nous permettent de réfléchir autrement à la beauté et à la complexité de notre langue…et surtout à l’importance du choix des mots pour exprimer exactement ce que l’on souhaite.
Pièce née du succès de l’émission radio du même nom, menée d’une langue d’orateur fine et intelligente par Flor Lurienne et Eleonore Chaix, sur France Inter.
Une pièce intéressante, surprenante et drôle. Drôle quand elles abordent la ponctuation et plus particulièrement le point virgule. Ponctuation bâtarde née d’un étrange croisement entre la virgule et le point, ponctuation que nous connaissons tous sans pour autant jamais savoir l’utiliser.

Sans l’attaquer de front, elles nous rappellent à quel point l’illettrisme est un handicap. Il empêche de s’exprimer, de converser, de se faire comprendre et il isole. Une piqûre de rappel qui donne envie d’ouvrir son robert ou de parcourir Wikipédia.
Une bien jolie pièce à aller voir les yeux fermés et les oreilles bien ouvertes !
>>> Les billets sont disponibles ici…et la pièce est jouée jusqu’au 4 janvier Merci à billetreduc !
deshabillez mots

Publicités

J’ai testé pour vous…refiler son appart à un ami !

Bien sûr, annoncé comme ça, ça n’a rien d’extraordinaire sauf qu’aujourd’hui, trouver un appartement à Paris c’est pire que les 12 travaux d’Astérix ! Il faut avoir 3 fois le montant du loyer et de sérieux garants…même si tu bosses depuis 15 ans :/ Alors quand on quitte un appart, essayer de faire passer le dossier d’un ami en priorité est…hardu.
Tout a commencé le jour où nous avons voulu vivre ensemble avec Chéri-coco (oui il est toujours là !!!) et que j’ai emménagé chez lui suite à un concours de circonstances. Un couple d’amis cherchait un appart de transition. Juste quelques mois. Finalement, juste le temps pour chéri-coco et moi de tester si nous pouvions vivre ensemble, car le vrai test c’est ça : Vivre ensemble. Fumer tue mais le quotidien aussi. Savoir si on va s’accorder sur les tours de vaisselle ou de ménage, vérifier qu’on partage bien tout, valider qu’on accepte tous ces petits trucs pas sexy qu’on n’imaginait même pas exister du temps ou on se voyait que pour le meilleur !
A notre…petite surprise, nous avons aimé ce quotidien partagé. Quand est arrivé le jour où le couple d’amis qui vivait chez moi s’en est allé, la question du « Que vais je faire de mon appart ? » est arrivée. Logiquement j’aurais dû donner mon préavis mais un de mes très bon ami s’est retrouvé sans logement. Concours de circonstances heureux, il avait un toit et moi un locataire. Cette situation a duré un peu plus d’un an jusqu’à ce que l’appartement de chéri-coco devienne trop petit pour nos envies d’espace, de rangement…et je dois bien l’avouer, surtout de mon envie d’avoir un chez nous vierge de toute histoire, mais ça, seules les filles peuvent comprendre ou presque 😉
Nous avons donc trouvé un appart avec chéri-coco, plus grand, prêt à accueillir notre histoire. Il fallait donc au plus vite que je donne mon préavis, ne souhaitant pas apparaître sur plusieurs bails sans pour autant risquer de mettre mon ami (que nous appellerons xavier) à la rue.
Dès le lendemain, j’ai contacté mon agence :
– Bonjour, Marinette Tupp, je souhaiterais vous rencontrer au sujet de mon studio.
– Très bien. Il y a un problème ?
– Non, non. J’aimerais juste vous parler de quelque chose.
– Ok, venez lundi à 14h.
Parfait. Le rendez-vous était pris.
Lundi à 14h, Marie (le nom de ma correspondante à l’agence) nous accueille. Au lieu de lui expliquer franchement la situation, une idée m’est venue. J’ai rapidement briefé xavier et hop, en piste !
– Mademoiselle Tupp. Monsieur, entrez je vous en prie.
– Marie, je souhaitais vous voir car, comme vous le savez, je loue cet appartement depuis bientôt 3 ans et il y a 2 ans, xavier, mon petit ami à l’époque a emménagé chez moi. Il y a un an, j’ai…
Xavier prend la parole
– Il y a un an elle m’a quitté pour quelqu’un d’autre. Elle a eu un soi-disant « coup de foudre », une évidence et elle est partie vivre avec lui.
– …merci xavier. Mais nous sommes restés amis…
– …et depuis cette date, je vis seul dans notre ancien chez nous et tous les mois je lui verse le loyer…
Marie intervient
– Ah… Je suis désolée pour vous. Et vous…souhaitez quand même garder l’appartement ?
– Oui. Je n’ai plus d’endroit où aller vu que j’ai tout quitté pour elle.
– Xavier s’il te plait.
– Quoi ? T’es partie du jour au lendemain…mais maintenant ça va, je n’attends plus que tu reviennes. Et j’aime bien cet appartement, c’est tout ce qu’il me reste.
– Xavier…Donc comme aujourd’hui, je vais prendre un appart avec mon ami, je ne souhaite plus garder cet appart. Comme xavier aimerait le reprendre nous sommes venus pour voir avec vous comment vous pouviez intervenir auprès du propriétaire pour qu’il puisse le garder.
Marie l’a regardé avec bienveillance. Elle a immédiatement pris son parti. Je suis devenue en un instant la garce sans coeur et lui le petit être abandonné qui risquait de devenir SDF d’ici un mois à cause de moi et de mon inconstance. Bien que mon amour-propre en prenne un coup, tout se déroulait comme prévu.
Il n’y a pas eu de visites. Xavier est allé au rendez-vous vendredi.
– Par contre, pour la caution, il faudra que vous voyez avec Mademoiselle Tupp.
– Pas de problèmes je la vois justement juste après 🙂
-…Ah bon ? C’est bien ça de rester amis même après votre rupture…
– Notre rupture ? Ah oui! Oui bien sûr ! Oui nous sommes des gens intelligents ça ne sert à rien de se déchirer.
Voilà, xavier a signé. Je sais que c’est mal de mentir…mais je me demande toujours si, en disant la vérité, il aurait quand même eu l’appart.