J’ai testé pour vous « Comment c’est loin »…

…Sérieusement? Comment c’est bien ! Je crois que si je devais choisir mon film de l’année, ce serait celui-là ! Pourtant, il n’y a pas d’effets spéciaux, sûrement peu de budget, une histoire toute bête, pas d’intrigue particulière, pas de casting spectaculaire…Non, aucune raison pour que ce soit un succès et pourtant !

Orelsan et Gringe, le duo de loosers vautrés dans leur canapé dans « Bloqués« , les rappeurs des « Casseurs Flowteurs » (On sest sensible au jeu de mot présent dans le nom du groupe 😉 nous livrent ici un film drôle, intelligent, juste, assaisoné de punchlines éparpillées ici et là qui rythment le film, qui lançent des vérités qui nous rappellent combien la vie est courte et que tout se joue, ici et maintenant … »Et c’est la première mesure de ma vie d’après…« .
On pourrait y voir ici une comédie musicale des temps modernes avec l’intégration des différentes chansons de l’album, non pas en fond musical comme les BO habituelles mais comme un élément faisant partie intégrante de l’histoire puisque celle-ci construit l’intrigue du film !
Un film qui fait écho, parce que nous avons tous été un jour (et peut-être sommes nous encore de temps en temps) un de ces deux branleurs à tout remettre à demain « L’avenir appartient à ceux qui se lèvent à l’heure où je me couche« , à attendre que tout arrive sans efforts,…inachevé, lachêté, abandonné, gâché,…
Un film français qui nous met un grand coup de pied au cul et pleins d’étoiles dans les yeux et put**** ça fait du bien pour finir 2015 !

Un dernier conseil, commencez par aller voir le film, avant de vous ruer sur la BO génialissime des « Casseurs Flowters » !

Publicités