J’ai testé pour vous…les cours de préparation à l’accouchement. #Douleurs&emotions

Tout est dit dans le titre, ça y est…dans un peu moins de 2 mois nous serons 3…et il faut que je commence à me préparer pour le jour J !
Après une très longue hésitation entre des cours traditionnels, du yoga prénatal, de l’haptonomie (communiquer avec le bébé par la pose des mains), des chants prénataux (ça c’était un coup à ce qu’elle ne veuille jamais sortir), de la sophrologie,…j’ai opté pour les cours traditionnels ! Ce qui, bien sûr ne m’empêche pas de tester d’autres approches en parallèle…mais au vu du temps que ça prend déjà, je ne suis pas sûre de réussir à m’octroyer suffisamment de temps libre.
Donc, ça y est, j’ai assisté à mon premier atelier « Douleurs & émotions », un nom qui, à lui seul, nous fait regretter ce rapport sexuel sans préservatif.

Nous sommes 8 mamans (je choisis de nous appeler déjà des mamans parce qu’à partir du moment ou ce foetus se développe en nous, nous ne sommes plus les mêmes ! Rien que physiquement, nous avons deux coeurs…puis 4 mains, 4 pieds,… Nous nous inquiétons déjà, nous …bref, nous sommes déjà mères dans notre corps et notre esprit…et aux yeux des autres, nous sommes « la voleuse de place assise » et la relou du « vous pouvez fumer plus loin svp ? »). Bref, nous sommes 8 mamans et 2 courageux papa. Nous entrons dans une salle dont le sol est tapissé de matelas (voir jusqu’à mi-hauteur), comme à la gym quand on etait petits…car la femme enceinte est une chose fragile qui ne peut pas rester debout trop longtemps…avec quand même, quelques coussins d’allaitement posés ici et là, parce que notre ventre nous gêne, notre dos nous fait mal…la grosse patate quoi 😉

L’atelier commence
– « Quelqu’un peut venir me dessiner le foetus, le placenta, la poche des os, le liquide amniotique, le cordon et l’utérus ? »
– Whaaaaat ? On commence direct par un examen ? Et là, comme à l’école…toutes les mamans baissent la tête, se caressent le ventre, se repositionnent…en priant pour que ça ne nous tombe pas dessus !
– Allez, une volontaire…ou un volontaire ? 🙂
Et là, nous relevons toutes la tête et regardons les deux papa à tour de rôle avec insistance. « Pitiéééééé, sauvez-nous ! On est trop grosses, trop lourdes pour se « lever et marcher » jusqu’au tableau ! »
Un papa se lève et dessine.
– Alors…C’est bien, mais tout n’est pas juste…mesdames ?
Comme si, parce que nous étions des femmes, enceintes qui plus est, nous savions forcément comment tout était positionné à l’intérieur…J’ai fait littéraire moi madame…alors je peux méditer sur le lien entre mon corps et mon esprit mais m’attarder sur des choses aussi…terre à terre que mon anatomie 😉
Je reconnais. J’ai appris des choses :
– 1, que Monsieur était meilleur que moi en dessin, ce qui était limite vexant.
– 2, où se trouvait le placenta.
– 3, que nous avions 2 poches/ membranes…donc bébé est super protégé et on ne peut pas avoir des fuites comme ça !

Ensuite nous avons vu dans quels cas aller aux urgences, histoire de limiter nos aller-retour, d’identifier les fausses alertes et de limiter le boulot inutile des sages-femmes 😉

Quand aller aux urgences ?

– Quand on a des contractions régulières toutes les 5/10mn pendant une heure et que ça continue une heure de plus après un bain chaud et/ou une prise de spasfon.
Une contraction dure moins d’une minute et rend le ventre tout dur, ça peut être utile de le savoir pour une primigeste comme moi 😉 Une primi quoi ? Une primigeste, c’est la grosse hantise de tout le corps médical ! C’est une femme qui vit sa première grossesse, donc par définition qui va être super relou car toujours dans le « C’est normal ? Et pourquoi ? Je peux passer ? Je m’inquiète. J’ai préféré venir…au cas où ». Je suis une primigeste mais au lieu d’embêter les sages-femmes, je préfère regarder d’abord sur internet pour apprendre que mon bébé sera mal-formé, autiste ou retardé mental,…avec l’aide des hormones, chéri-coco a 9 chances sur 10 de me retrouver assise sur le canapé en pleurs. Et c’est seulement à ce moment là que j’appelle ou vais voir mon médecin pour réaliser que « ce n’est rien ! Tout va très bien. » Etre primigeste c’est casse-pied pour soi…mais surtout pour les autres 🙂

– Quand on a des saignements…mais pas genre 3 gouttelettes, plutôt type vraies règles.
Attention, certaines activités peuvent provoquer des saignements : activité sportive (ou sexuelle), toucher vaginal, contractions, voiture (vibrations).

– Quand on perd du liquide amniotique (soit les eaux)…alors ça c’est glam ! Si jamais ça ne coule pas en continue mesdames, c’est juste que vous vous êtes fait pipi dessus :/ Pour le vérifier, portez une serviette hygiénique pour « mesurer » la quantité perdue 😉
De toute façon, depuis ce jour où nous avons fait pipi sur un bâtonnet pour apprendre que 9 mois plus tard nos vies seraient…hum…comblées de bonheur, nous savions que nous aurions la chance de faire beaucoup de choses plus ragoûtantes les unes que les autres. S’il y a vraiment rupture, l’accouchement peut avoir lieu entre 24 et 72h.

Perte des eaux
&copy « VIE DE MERDE Les bébés »

– Quand on a des pertes marrons, vertes…ce qui peut être du caca de bébé, dans ce cas, il y a un risque d’infection majeure => URGENCES ASAP.

– Quand on ne sent plus bébé bouger (pour vérifier, compter moins de 10 mouvements sur une heure).

– Quand on a une fièvre isolée supérieure à 38°, c’est à dire sans rhume…ça peut être la listériose qui peut être plus ou moins dangereuse pour le bébé selon l’avancée de la grossesse.

– Quand on tombe ou qu’on prend un coup sur le ventre, aussi petit soit il.

Ok, ce n’était pas une fausse alerte, on dirait que le travail commence…Qu’est ce qu’il se passe maintenant ?
Si Monsieur n’est pas là ou qu’il n’a pas le permis (si à Paris ça arrive) ou que vous ne vous sentez pas de prendre le métro, prenez une ambulance ou un taxi…la sécu rembourse un aller…d’où l’importance de ne pas se louper dans l’interprétation des signes 🙂 C’est l’occasion rêvée de faire le tour de Paris aux frais de la princesse « Je voudrais le grand chelem s’il vous plait…et on va passer chercher mes copines aussi ! Merci  » !

Pour préparer le bébé à sa sortie, il y a 5 points à combiner pour être dans une top position qui va accélerer et faciliter l’accouchement…à partir de 2 ou 3 points combinés, c’est déjà une bonne position 🙂
1 – Etirer le dos
2 – Décambrer pour que le bébé puisse passer
3 – Favoriser la pesanteur
4 – Favoriser la gravité
5 – Favoriser l’assymétrie du bassin pour qu’il trouve le chemin (un peu comme dans un tobogan 😉

Découvrez des exemples de positions ici !

Les trucs à savoir :
– Si 4 jours avant la date officielle du terme vous n’avez toujours pas accouché, appeler la maternité.
– Si à 41 semaines et 5 jours vous n’avez toujours pas accouché, la maternité va vous déclencher.
– Si besoin de crier, préférer les sons graves, ça aidera le bébé à sortir.
– Avant 3 cm de dilatation, pas de péridurale possible…il vous reste la prière et l’auto-hypnose 😉
– En moyenne les bébés font 33 cm pour 2,5/ 3 kg : ça devrait passer sans problèmes !
– Monsieur, il faut capter le regard de madame si vous souhaitez lui parler…son cerveau est encore plus de la bouillie en plein travail !

Je ne sais pas vous mais moi j’ai hâte de suivre mon second atelier ! J’ai trouvé celui-ci très complet, intéressant et rassurant…Je suis à deux doigts de ne pas paniquer le jour J 😉

Publicités