J’ai testé pour vous… faire du cat sitting pour éviter de devenir cat’s parents !

Chéri-coco qui est allergique aux poils de « certains » chats… »humm toi le chat blanc à poils longs je suis allergique, toi le petit tigré ? non !…toi ? hummm oui toi aussi ! » a envie d’un chat.
Ayant un lourd passif avec les félins (mais aussi avec les autres animaux, pas de jaloux) je ne suis pas extatique à cette idée. Je pourrais bien sûr y voir une preuve d’engagement de sa part, un pas vers la construction d’un « foyer » avec une tierce…personne. Une personne qui marcherait à 4 pattes (quelle ressemblance avec un bébé), qu’il faudrait nourrir (ça devient troublant), à qui on parlerait et ferait des câlins (mon dieu)…Certes, le chat ne porte pas de couches mais dont il faut bien changer sa litière…Argh, c’est ça il veut qu’on devienne « cat’s parents » !

Je dois bien avouer que moi aussi j’ai très envie d’un chat seulement…je ne suis pas sûre que mes motivations soient les bonnes…
Je voudrais un chat pour faire ça
Cats

et ça (communément appelé le « cats beard »)

Cats Beard

Bon moi qui fait la cat beards…c’est tout pourri :/

IMG_20130825_143620

Et enfin, pour appartenir au prestigieux club « Le chat à sa mémère » ! C’est très sélectif, tu n’ as le droit d’y rentrer QUE si tu as un chat que tu traites comme un humain (lui parler, lui faire des bisous sur sa petite gueule qui a nettoyé ses fesses et ses pattes, l’habiller quand il fait froid voir le laisser manger dans ton assiette ou laper dans ton verre…). Une expérience anthropologique sans précédent ! Mais est ce trois raisons suffisantes ?

Ni une, ni deux, je saute donc sur l’occasion de garder la chatte d’un ami pendant quelques jours.

Jour 1
Absente quand il la dépose dans l’après-midi, je rentre le soir un peu tard. J’ouvre la porte et là, la « miaouguelade » !

Miaouuuuuuuu ! Miaouuuu ! Miaouuuuu ! Et que je me frotte violemment contre tes jambes…et miaouuuu miaouuuu !
– Ok la petite minette, on va se mettre d’accord tout de suite, je n’aime pas trop ton ton de miaulage ! Je n’ai pas quitté le domicile familial pour me retrouver sous l’autorité d’une chatte comme toi !
Elle s’assoit, me regarde et reprend « Miaouuuuuuuuuuuu, miaouuuuu, miaaaaaouuuu » se relève et se frotte…
Croquettes ? Ok. Eau ? Ok. Litière ? Ok…Je ne comprends pas. Tu n’as aucune raison de miauler.
Miaouuuu, miaouuuu
– Une petite caresse ? voilà…
Miaouuuu, miaouuuu
– C’était pas ça que tu voulais ?
Miaouuuu, miaouuuu
– Hihi…Un petit coup de pied alors ? (Je blague bien sûr, Brigitte Bardot si tu t’es égarée, passes ton chemin, je suis contre la maltraitance des animaux, des enfants…et même des adultes ! Ah oui, je suis une vraie française revendicatrice et insatisfaite !)
– Tiens, encore une petite caresse et je vais me coucher maintenant, bonne nuit le chat !
Je rejoins la chambre et ferme la porte. Dans les secondes qui suivent « Miaouuu, miaouuuu »
– TU MIAULES ENCORE UNE FOIS ET DEMAIN C’EST TOI QUI VA BOSSER ! BONNE NUIT LE CHAT !
Plus de miaulements.
Formidable ! Elles comprennent tout ces petites bêtes 😉

Jour 2
6h30 « Miaouuuuu, miaouuuu, miaouuu » Ne pas bouger. Il est trop tôt, il me reste encore une heure à dormir ! Faire la morte. Je retiens ma respiration.
« Miaouuuuu ! Miaouuuu ! » Purée, il a augmenté le volume ! J’ouvre discrètement un oeil « MIAOUUUUU »
– Ahhhh ! Qu’est ce que tu fais dans la chambre ???? C’est INTERDIT aux chats pour risque d’infections foufounaires !
La minute du Dr Tupp : Une infection foufounaire peut être causée par tout poil animal (chat, chien rat, fouine, lapin,…) qui irait se glisser au mauvais endroit et qui, non retrouvé immédiatement serait à l’origine d’une infection très grave pouvant causer LA MORT…Avec un peu de recul lié à ma maturité, je me demande si cette histoire ne m’aurait pas été raconté  jeune pour éviter à mes parents de dire en permanence « Nooooon ! Le chat pas dans le lit ! Noooon, le chat pas sur le canapé ! Nooooon, le chat pas sur la cuvette des WC ! Noooon, le chat pas dans le bain » Le poil du chat représentait donc LE danger ultime ! La grande faucheuse masquée sous un poil de chat, vicieux quand même ! Très pragmatique, j’ai naturellement rasé le chat en l’absence de mes parents et non sans mal pour que cette petite bête acquière plus de liberté de mouvements sans pour autant risquer pour ma vie.

A 7h30, même cinéma. Je fini par me lever, la chatte me prend en filature…elle me suit de pièces en pièces, excepté dans la salle de bain où elle passe la tête, regarde à droite, à gauche, recule et s’assoit face à la porte.
Je sais ce que tu penses petite minette ! Tu te dis « Hummm, salle de bain = zone hostile, pas d’autres issues possibles pour elle,…je vais rester assise ici et attendre tranquillement qu’elle en sorte pour recommencer à la suivre et à miauler jusqu’à ce qu’elle se casse que je puisse me lover dans le canapé et y faire mes griffes..Mieuuuux, je vais mettre de la litière partout….Miaouwahawa (rire machiavélique du chat) »

Jour 3
– Marinetttttttttte !!! C’est quoi ce plastique qui recouvre le canapé ?
– C’est pour le chat ! Les animaux marquent leurs territoires…si elle fait pipi sur le canapé en mousse, il est foutu…Sinon, je peux mettre du poivre aussi il parait que ça marche…Une préférence ?

Jour 4
– Tu vois baby, le chat n’a pas miaulé avec moi cette nuit !
– Hummm tu ne l’as pas entendu miaulé CAR le ventilateur a couvert tous ses bruits 🙂

Verdict
Après une longue conversation riche en rebondissements :
– Tu veux un chat ?
– Non !
– Et toi ?
– Non plus!

Nous avons du nous rendre à l’évidence : il est encore trop tôt pour nous ! Nous ne sommes pas prêts à sacrifier nos loisirs (Qui garde le chat pendant le week-end ? les vacances ?…), notre patience (Nooooon pas les griffes ! C’est TON tour de litière mon amouuuur !!! Quooiiii ? Tu as ENCORE oublié de lui acheter des croquettes ? ) , notre argent (vaccins, bouffe, litière,…), notre spontanéité sexuelle (Fini le tapis, le sol,…avec un animal qui va marcher dans ses cabinets et qui après marche partout, bonjour mycose et autres petites saloperies), nos instants tendresses (Tu me papouilles ???? Non, j’en ai marre, j’ai déjà caressé le chat 5 minutes ! Certes, nous ronronnons toutes les deux, mais je suis beaucoup plus imposante, tu devrais te méfier ! Si l’idée folle me prenait de me mettre en boule comme elle sur ton ventre pour refus de coopérer à tes obligations de conjoint, tu le sentirais) …
Nous ne voulons pas nous voiler la face, nous sommes encore trop égoïstes ! Nous voulons encore être un peu fous, insouciants, libres, pourvoir profiter l’un de l’autre…sans prendre tant de responsabilités !
Nous avons donc décider de continuer à faire du « Cat sitting » pour ne jamais oublier que nous ne souhaitons pas devenir « Cat’s parents ».

(Note pour plus tard : Me poser des questions si Chéri-coco me propose 2 ou 3 séances de baby-sitting 😉

Publicités